Accompagnement des troubles chroniques

Cet accompagnement est une prestation effectuée généralement dans le cadre d'un accompagnement à l'Education Thérapeutique du Patient (ou médicalisé) et/ou en partenariat avec une Association dont les personnes sont atteintes de cancer (certaines en cours de traitement), de maladies chroniques (comme par exemple la maladie de Crohn, la Fibromyalgie, les maladies dites de civilisations...), de stress traumatique, perte d'un proche.

 

Quelle que soit la maladie, on constate chez ces personnes des similitudes :

  • Altération de l’image corporelle
  • Perte de l’estime de soi, de la confiance en soi, (re)trouver sa place,
  • Anxiété
  • Douleur physique et morale
  • Sentiment de solitude
  • Perte du rôle parental, du rôle social, sentiment d’incapacité à les retrouver
  • Culpabilité
  • Honte
  • Sentiment de stigmatisation

La réflexologie, pratique non-invasive, aide à mieux vivre avec la maladie, ses traitements et leurs effets indésirables. Elle s’intègre parfaitement et de façon innovante dans le système des soins médicaux où elle participe à la détente.

 

La réflexologie contribue à optimiser la période des traitements en aidant le corps à mieux les supporter, en diminuant certains effets secondaires :

  • douleurs musculaires et/ou articulaires
  • douleurs abdominales
  • symptômes et troubles fonctionnels liés au stress, au choc post-traumatique...

La réflexologie prépare en douceur l’organisme à une remise en forme après les traitements. La personne développe ainsi de meilleures capacités pour faire face à sa maladie, tout en étant dans un état d’esprit plus détendu, elle peut donc récupérer plus facilement.

 

Séance adaptée en fonction de la pathologie et du traitement en cours ou non. Accompagnement supervisé par le médecin traitant et/ou le médecin oncologue.

 

Articles : La Réflexologie, un accompagnement pour la Fibromyalgie

 

Conformément à la loi, la pratique de la réflexologie ne peut être en aucun cas assimilée à des soins médicaux ou de kinésithérapie, mais à une technique de bien-être par la relaxation physique et la détente libératrice de stress. (Loi du 30.04.1946, décret 60669 de l’article l.489 et de l’arrêté du 8.10.1996).